LAGEDEFER
2021

Vernissage de l’exposition Jardins Ouverts le samedi 3 Juillet 10h-18h
Installation in situ dans le cadre d’une résidence à Zone sensible / Parti poétique – St Denis

Production : Région IDF, Crossed Lab
Avec l’aide de Julien Taïb et Victorien Pangaud
Remerciements : Atelier Silicybine
Techniques : (Fil-de-fer) métal de récupération de serre, plantes grimpantes.

Lagedefer est un vestige issu d’une civilisation disparue, qui souligne le point de bascule de notre civilisation. Les Mégalithes ou pierres érigées du néolithique présentent des particularités astronomiques : repères, tombeaux, cadrans solaires, lieux de guérison… Ils indiquent un point de rassemblement, entre la sculpture, l’architecture et le dispositif optique. Présents sur tous les continents, ils orientent les visiteurs en direction des points cardinaux tout en permettant le passage du corps et de la lumière solaire à travers ces « portes ». Le titre renvoie au mythe des âges de l’humanité, rythmés par la technique et les métaux qui conditionnent l’évolution des civilisations, leurs comportements et leurs relations.

Cette réplique en fer inspirée du site de Stonehenge est un portail symbolique. Après l’âge de pierre, du bronze, du fer, du béton, du plastique… c’est aujourd’hui le numérique qui prend le relais dans la succession des techniques forgeant nos civilisations. Cette construction en fil-de-fer fait référence à la modélisation 3D en tant que structure formelle pour rebâtir un monument ancestral : les arêtes dessinent des polygones triangulaires. Du fer recyclé, issu des anciennes serres du site d’exposition, au cœur de la ferme urbaine, est réemployé pour édifier la sculpture. Des plantes grimpantes sont plantées au pied de la structure orientée vers le levant, évoluant tout au long des saisons, renvoyant dos à dos nos âges technologiques et le temps du vivant.