OU
Objet en lévitation
Mariejulie Bourgeois 2011-2014

Programme informatique : Cyrille Henry, Manipulations : Omar Benyebka
Partenaire : EnsadLab Reflective interaction, Laboratoire de Physique des Solides (LPS-CNRS), Espace Pierre Gilles de Gennes (ESPCI), Traces.
Technique : supraconductivité, azote liquide, électromagnétisme, électronique, programmation informatique
Remerciements : Julien Bobroff et Frederic Bouquet du LPS, Brigitte Leridon de l’ESPCI, Florin Cristian Beuran de l’Univesité Pierre et Marie Curie et François-Xavier GUERIN de la société ORAY.

Conférence Performance le 20 Mars 2015 lors d’une conférence art&science glacée à la Maison Populaire, Montreuil dans le cadre de l’exposition convergence : l’art et le numérique en résonance avec Omar Benyebka (ESPGG), Brigitte Leridon, chercheur en physique (ESPCI) Dominique Peysson, artiste et docteur en art et en physique et avec Baptiste Girardeau philosophe (Univ. Paris X)
Parution du livre Art et numérique en résonance de Dominique Moulon co-édité par la Maison Populaire et les nouvelles éditions Scala, Décembre 2015. « Ou » y est présenté dans le cadre de l’exposition qui a eu lieu à la Maison Populaire de Montreuil du 14 janvier au 3 avril 2015.

VernissOUVernissage de « ou » à la Maison Populaire de Montreuil, le 14 Janvier 2015 ; la pièce est tombée côté pile au bout d’environ 40 minutes d’hésitation.
©photo : Bastien Didier


© video : Juliette Gardé

pile_LD

face_LD

Une pièce de monnaie est suspendue en l’air, prête à tomber, côté pile : l’Europe, côté face : l’arbre de la liberté. La pièce oscille délicatement entre une face puis l’autre. OU interroge cet instant d’équilibre instable dans lequel nous nous trouvons perpétuellement. Tirer à pile ou face, la banalité de ce geste est mise en scène et l’instant qui précède la bascule est observable. Le temps est gelé, la lévitation de l’objet nous permet d’apercevoir ce moment d’hésitation précieux, la pièce est suspendue dans cet instant d’incertitude. Le dispositif présente le comportement de l’objet soumis à des forces opposées qui s’exercent sur lui, le maintiennent en équilibre et le font vaciller. En se réchauffant, la pièce tombera délicatement sur l’une de ces faces. La chute résoudra le dilemme.

Vernissage de « ou » le 27 Mars à l’ESPGG à 19h15

01_LD 02_LD 03_LD

Préparation et remplissage du dispositif en azote liquide pendant 10 minutes

04_LD 05_LD 09_LD

Positionnement et lâché de la pièce en lévitation, réglage de la position d’équilibre

08_LD 06_LD 07_LD

Mise en fonctionnement de l’oscillation entre les côtés pile ou face.

10_LD 11_LD 12_LD

La pièce est délicatement tombée à 19h58 côté pile au bout d’environ 20 minutes d’hésitation.


Vidéo du vernissage

EITHER
A levitating installation

A coin is floating in the air, ready to fall ; tails side : Europe, heads side : the tree of liberty. The coin gently oscillates showing alternately one face then the other. The « Either » project underscores this perilous moment of imbalance in which we find ourselves perpetually involved. The coin will keep on levitating as long as the conditions of this experiment are stable, the warming process will make it gently fall over on one of its faces. For a few seconds before the coin falls, while time seems in suspension, frozen, the levitating object allows us to watch this precious moment of hesitation, while the coin is suspended in this moment of uncertainty. The game will solve the dilemma as in a toss-up game showing its “heads » or « tails” face.

Images à 500 Hz réalisées par Patrick Sainton, ingénieur a l’Institut des sciences du mouvement CNRS-Aix Marseille université

Performances précédentes :
- le 27 Mars 2014 dans le cadre de Les Invisibles à 19h15 à l’Espace Pierre Gilles de Gennes à Paris, exposée du 27 Mars au 31 Juillet 2014
- le 14 Janvier 2015 dans le cadre de Convergence à 19h15 à la Maison Populaire à Montreuil, exposée du 14 Janvier au 3 Avril 2015